L'arrivée du chemin de fer

L’arrivée du chemin de fer

garesaintpiat_ter.jpg
L’arrivée du train à Saint-Piat résulte d’innombrables tractations politiques et de conflits entre grandes villes, villages, administration et particuliers, favorables ou opposés à ce projet.
L’idée de créer une ligne Paris -Tour passant par Gallardon et Chartres apparait mi 1831. En 1835, les discussions s’orientent vers une liaison Paris-Tour par Orléans. Chartres défend ses intérêts et l’arbitrage final en juillet 1844 conduit au choix « d’un chemin de fer de Paris à Rennes par Chartres et Laval ». La ligne passera par Maintenon, au détriment de Gallardon, initialement retenu, mais dans l’incapacité de supporter l’effort financier imposé par l’aménagement de la ligne.
Le tronçon de la ligne Paris-Rennes-Brest jusqu’à Chartres est inauguré le 5 juillet 1849. En 1851, un train partant de Maintenon à 8 heures 18 arrivait à Paris à 10 h 30. Aujourd’hui [2019], un train partant de la même gare arrive à moins d’une heure après…Jusqu’en 1917, le département de l’Eure et Loir étend son réseau ferroviaire. Les principales villes sont alors toutes reliées.
L’ouverture de la ligne a conduit à de nombreuses expropriations, constructions d’ouvrage et détournements des liaisons entre villages et donc créé des contraintes pour les habitants qui ne profitent aucunement de l’avantage attaché à cette voie de communication. Les stations de Maintenon et Jouy sont trop éloignées pour desservir utilement les communes des Saint-Piat et Mévoisins. La contrainte est la même pour les neuf villages situés à proximité de Saint-Piat. Il importe donc de demander l’établissement d’une gare située aux abords des deux villages traversés par une partie du chemin de fer.
En 1878, Saint-Piat et Mévoisins entrent en concurrence pour revendiquer leur gare : pour Saint-Piat au passage à niveau N°36 (actuel emplacement de la halte), et pour Mévoisins au passage à niveau N°35. Ce n’est qu’en 1894 que le projet définitif est arrêté, en faveur de Saint-Piat. La halte est inaugurée en 1895.
La ligne connut d’autres aménagement. En 1910, un « port sec » est créé à une centaine de mètres de la gare de Saint-Piat pour faciliter le transbordement entre les wagons et les moyens de transports terrestres. Il permettait d’alimenter la briqueterie en charbon et l’expédition des briques. Le moulin de Saint-Piat alimentait également la gare en trafic de marchandise pas son activité de meunerie et d’huilerie.

366.JPG Le « port sec » tel que de nos jours

La ligne fut électrifiée en 1936 et le premier train électrique a circulé le 10 juin 1937.
Entre temps, une ligne alternative à Paris-Chartres par Rambouillet fut décidée. Elle passait par Massy, Gometz, Gallardon et Champhol. Le tronçon Paris-Massy n’a jamais été réalisé. En mars 1930, la ligne Massy-Chartres était ouverte. Peu de passagers l’empruntaient. Elle servait principalement au transport des marchandises. Cette ligne fut particulièrement visée par les bombardements alliés au cours de l’année 1944, car elle était utilisée au transport de troupes et de munitions. Une unique voie fut conservée en 1945. Fin 1947, la ligne fut déclassée. Seul le tronçon Chartres-Gallardon fut conservé jusqu’en 2000. En 2007, une activité de vélorail a été ouverte au public.
ligne 1936c.png

Carte du réseau ferré en Eure-et-Loir en 1936

Pendant la seconde guerre mondiale, la ligne de chemin de fer a induit des événements catastrophiques sur les villages. Les trains amenaient des munitions stockées à Maintenon. La Résistance effectua des sabotages sur la ligne et sur les trains stationnés en gare. Des explosions terribles soufflèrent toutes les vitres de la région et provoquèrent la mort d’habitants. L’église de Saint-Piat perdit tous ses vitraux. Des bombardements, destinés à bloquer la progression des troupes allemandes vers la Normandie aboutirent à la destruction du viaduc de Maintenon.
viaduc maintenon 1944 recadré.png

Le viaduc de Maintenon en 1944 (ARHS, n° 22)

Dans la brochure N°17 éditée par l’association, « L’arrivée du chemin de fer à Saint-Piat », vous pourrez retrouver les détails des péripéties et événements résumés dans cette page.