Le moulin de l’Orme Halé

Le moulin de l’Orme Halé est construit sur le territoire de Saint-Piat, mais son entrée se situe rue de Chimay, à Mévoisins. Son nom peut évoquer un arbre bruni au doux soleil de la Beauce, ou encore celui d’un arbre « halé » de la rivière sur la berge. Mais l’origine du nom la plus probable serait « Ulmus Halani » (1300 -polypt.de Chartres), retrouvé écrit « l’Orme Haslain » en 1488. De toutes les orthographes relevées dans les textes ou sur les cartes : l’ormalay, lormalé, l’ormalé, lormehallay, l’hormalé, on retiendra celui de « l’Orme Halé ».

Le moulin de l’Orme Halé est toujours en activité, mais l’électricité a remplacé l’énergie hydraulique. Il a été le plus important de la région. Vers 1935, il a profité de l’arrêt d’exploitation de certains moulins voisins (moulin de Saint-Piat et moulin du Breuil, puis plus tard, les moulins de Maintenon).

D’après la carte de Cassini les moulins sont représentés par une petite roue, le moulin de l’Orme Halé n’est pas indiqué, étrangement (1780 environ).

Vente de la propriété nationale n°826 – Moulin de l’Orme Halé

Le trois thermidor an quatre, une vente de biens était faite à Antoine Jullien Frair, propriétaire, demeurant à Chartres.

Description des biens :

« Un moulin à une roue appellé le Moulin de Lormalé, composé de plusieurs bâtiments, ensemble de terres prés […] et bois en dépendant.

Le tout situé en la commune de St Piat, canton de Maintenon. »

Pour en savoir plus la brochure n°21,” Le moulin de l’Orme Halé” est disponible à la boulangerie et sur le site.