Le moulin de Saint-Piat

Son origine remonte probablement au XIème siècle. Son existence est attestée à la fin du XVème siècle, quand l’Eure était navigable. Une porte à bateau permettait de concilier les exigences des meuniers et des bateliers. Le paiement des droits de passage a été à l’origine de conflits entre les deux métiers et a conduit à la fin de la navigation après une cinquantaine d’années d’échanges par voie fluviale entre Chartres et Nogent le Roi, pour ensuite rejoindre la Seine.

Le moulin de Saint-Piat au XVIIIème siècle

Copie colorisée d’une gravure représentant le moulin, l’église et la passerelle, avant 1865.

-Archives du bailliage 1760-1763— Procès-verbal de la mort de Guillaume Legrand, trouvé noyé entre les poutilles de l’écluse du moulin de Saint-Piat. Ce Guillaume Legrand pourrait être un membre d’une famille de vignerons dont on trouve la trace en 1722, habitant rue de la République (n°35 aujourd’hui). A la révolution, les membres de cette famille sont devenus cultivateurs.
-Une vente aux enchères : Archives 1732- Prisée des moulins de Saint-Piat
-Une exigence seigneuriale : Archives 1742-1745. — Défense aux habitants de Saint-Piat d’envoyer moudre leurs grains ailleurs qu’au moulin banal de Saint-Piat.
Depuis le IXème siècle, la plupart des moulins à eau étaient des moulins banaux. Cela signifie qu’ils appartenaient à des propriétaires de grands domaines seigneuriaux. Toute personne désirant moudre du grain devait obligatoirement passer par ces moulins. Dans les archives, nombre de documents rappellent aux habitants d’un village cette obligation et l’interdiction qui leur est faite de se présenter à tout autre moulin que celui qui leur a été officiellement indiqué.
-Ventes de biens nationaux : Le vingt et un thermidor an quatre (7 août 1796) le citoyen Eloy Mathieu Massot achète le moulin de Saint-Piat avec sa ferme et 2 pressoirs. Il décède quelques temps après. Son gendre Maitre verdier, notaire est le nouveau propriétaire.

Pour en savoir plus, la brochure n°13, “Petite histoire du moulin de Saint-Piat” est disponible à la boulangerie et sur le site.